Pour lutter contre les inégalités et construire une nouvelle solidarité

Version PDF: Final – Pourquoi 15$ (FR) 20160209 – Final

L’accumulation de la richesse par les plus riches c’est ce qui mine l’économie

L’aggravation des inégalités sonne l’alarme à travers le monde et au Canada aussi. En 2012, la part du revenu des 1 % des Canadiens les plus riches occupe plus de 13 % des revenus de toute la population, tandis qu’elle était à 8 % en 1986. De plus, 100 000 $ est ajouté à leurs revenus à travers les entreprises privées sous leur contrôle, En 2014, selon Statistiques Canada, le salaire annuel moyen des 100 PDG canadiens les plus riches est de 8 958 650 $, alors qu’en moyenne les travailleuses et les travailleurs gagnent 48 636 $.

Par ailleurs, les entreprises non financières du Canada ont accumulé, en 2013, 604 milliards de dollars d’actifs liquides (argent qui n’est pas dépensé ni investi, mais qui perçoit des intérêts). Lors des deux dernières décennies, ce montant a augmenté de 500 %. Autrement dit, une somme d’argent astronomique dort dans les comptes des entreprises. De plus, selon Statistique Canada, au moins 170 milliards de dollars auraient échappé au Canada en étant placés dans des banques à l’étranger ce qui permet d’éviter de payer des impôts.

Comme vous pouvez le constater, une grande partie de la richesse du Canada est accumulée par un nombre réduit de personnes. En effet, en ne réinvestissant pas, ces personnes ne contribuent donc pas à l’économie de notre société et minent cette dernière tout en laissant de nombreux travailleuses et travailleurs dans la pauvreté. La hausse du salaire minimum à 15 $ l’heure bénéficierait l’économie et augmenterait les opportunités d’emploi.

De 1975 à 2013, si l’on inclut la hausse des prix des biens et des services, le salaire minimum moyen au Canada n’a augmenté que de 1 centime. Il est donc surprenant de constater qu’au lieu de faire circuler l’argent qui dort dans les banques, le gouvernement du Québec impose des mesures d’austérité dont les plus démunis subissent l’impact drastiquement.

 C’est le moment de dire « NON » à l’austérité et « OUI » à la hausse du salaire minimum à 15 $ l’heure!

Publicités
Cet article a été publié dans Les faits. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s